mercredi 12 juillet 2017

Nos contrats à la semaine



Semaine type
Depuis quelques mois nous utilisons les contrats "à la semaine" pour le travail des deux grands. Cela nous permet de savoir ce qu'il faut faire comme travail par jour et par semaine.

En effet c'était beaucoup de travail pour moi que de préparer chaque soir quoi faire pour le lendemain matin (quand ce n'était pas fait vite le matin ) , et ça permet en plus aux enfants d'avoir un certain choix dans leurs activités.

Il y a donc une liste de matières à étudier chaque semaine, et la fréquence pour chaque matière. Par exemple cette année (ce1 et ce2) nous avions calculs et écriture tous les jours, histoire et géographie une fois par semaine.


Les différentes matières

Les planning sont légèrement différents selon le niveau des enfants (par exemple Clément en ce1 avait plus d'écriture, Maxime en ce2 plus de grammaire ...).




Et ces plannings sont aussi mis en place pour les mois d'été !
En effet je n'aime pas laisser les garçons trop longtemps sans travailler, et nous avons prit un peu de "retard" en maths et en français du coup j'aimerais finir les programmes au cours de l'été !


Pour les vacances








Mais comme vous pouvez le voir ça reste bien alléger quand même ;)


Les matières des vacances


La dernière ligne des tableaux concerne les "Tâches d'intérêt Commun". Une façon de faire participer les enfants aux tâches domestiques, obligatoirement 2 par jour! Même si plusieurs autres seront demandées de façon informelles, ils savent qu'au moins deux fois par jour ils feront quelque chose pour aider au bon fonctionnement de la maison.
Ça peut être descendre le linge sale, vider le lave vaisselle, donner à manger au chat ... Mais aussi nettoyer les toilettes (après leur avoir apprit comment faire ;) ), trier le linge propre, aller donner les restes aux poules ....
C'est souvent un grand moment de pleurnicherie pour ne pas travailler  mais ils finissent toujours par le faire !


Et de l'autre côté du planning, la dernière colonne correspond aux récompenses !
Car oui c'est un système qui fonctionne ici, malgré mon désir ardent d'avoir des enfants qui font les choses pour leur propre plaisirs .... Ça c'est la théorie, ou les enfants comprennent d'eux même à quel point c'est chouette de travailler pour soi même, combien c'est agréable de "juste" faire des efforts pour soi .... Mais en pratique c'est bien plus dur ... Et le système de récompenses fonctionne bien ... Il n'y a pas de punitions par contre, du moins pas appliquée ou demandée par moi, les garçons savent à quoi ils ont droit si tout le travail est fait et donc logiquement ce qu'ils n'auront pas si le travail n'est pas fait.

Ici leur passion étant "les écrans" (oui, oui, je sais ....) C'est donc naturellement ce que j'ai choisi comme récompense.
40 minutes s'ils ont fait 8 séances de travail et 2 tâches d'intérêt commun. Et un bonus pour le weekend quand ils ont bien remplis le planning de la semaine. Le temps d'écran à augmenté dans l'année avec l'augmentation du nombre de séances.

Les récompenses






Et l’inattendu là dedans ? Comme toujours la flexibilité est clé du succès! En général en 4h de travail les garçons auront finis 8 séances, ça laisse du temps pour faire d'autres choses dans la journée ! Et si nous avons une sortie de prévue je diminue le nombre de séances de la semaine. J'essaye de garder certaines matières "obligatoire", que nous travaillerons avant ou après la sortie du coup.



L'année prochaine le planning de Maxime sera bien plus chargé, il faut que je réfléchisse encore sur la présentation qu'il aura. Je suis en train de finir sa programmation donc je pourrais regarder ça plus tranquillement une fois que tout sera prêt !


Et chez vous? Ça fonctionne comment ? Une liste de choses à faire chaque jour? Une totale improvisation en fonction des envies de l'enfant? Un planning défini?





ps: toutes mes excuses pour le sens des photos ... il faudra que j'y remédie ...

Les 10 commandements de l'Instruction En Famille

Résultat de recherche d'images pour "images commandements"

Depuis quelques années je fréquente les sites américains   concernant la pédagogie Montessori (c'est ce qui m'a amener à traverser l'océan d'ailleurs ;) ) puis ceux concernant l'Instruction En Famille (car la pratique est bien plus répandue outre Atlantique qu'en France ! ).
J'ai donc régulièrement des articles américains sur mes réseaux sociaux. Certains sont très américains  Mais parfois ce sont de vrais mines d'or!


Avec l'autorisation de l'auteur voilà la traduction d'un des derniers articles qui m'a paru intéressant !
Pour les bilingues vous le trouverez là
http://lifeofahomeschoolmom.com/2016/06/the-10-commandments-for-homeschooling-moms/
Le nom du site est déjà très parlant: "la vie d'une maman Ief"  .
N'hésitez pas à y faire un tour, c'est toujours sympa de voir comment ça fonctionne ailleurs et certaines ressources sont vraiment chouettes!


Et voilà donc les commandements qu'elle préconise :

1- vous ne comparerez pas.
La comparaison est mère de tous les vices dans le monde de l'instruction En Famille. Ne le faite pas. Ça ferait couler votre IEF. Dieu vous a confié VOS enfants pour une raison précise. Dieu VOUS a faite mère pour vos enfants parce qu'Il savait que personne ne serait meilleur. Ne comparez pas vos enfants aux autres enfants et ne vous comparez pas aux autres parents.

2- vous serez flexible.
Le dénominateur commun  en IEF est l'essai et l'erreur ... Et la flexibilité est la clé. Un manuel ne convient pas? Essayez en un autre. Besoin d'un emploi du temps particulier? C'est OK! Un nourrisson vient d'agrandir la famille et vous avez besoin de quelques semaines de repos? Tout le monde en pause! Les grands-parents arrivent en ville et vos enfants préfèrent s'amuser avec eux que faire un cours de maths ? Allez vous amuser!

3- vous demanderez de l'aide. Reconnaissez que parfois on ne peut pas tout faire. Vous le voulez sûrement, vous essayez sûrement très fort, mais vous aurez besoin d'aide à un moment. C'est normal! Demandez. Besoin d'aide pour gérer certaines tâches ménagère pendant l'instruction? Demandez à votre mari et aux enfants de participer. Besoin d'aide pour faire comprendre les longues divisions? Embauchez un professeur particulier. Il y a des solutions possibles si vous admettez le besoin et demandez.

4- vous prendrez soin de VOUS.
Mamans, vous êtes importantes. Vous devez vraiment prendre soin de vous physiquement, émotionnellement et spirituellement AVANT de pouvoir vous occuper des autres. Passez quelques minutes au calme chaque matin avant le réveil des enfants. Prévoyez du temps dans votre journée pour quelques exercices physiques. Prévoyez une sortie entre amies chaque mois. Prenez du temps pour vos loisirs. Quoi que vous aimiez, et qui vous fasse du bien, faite le. Si vous ne considérez pas votre temps personnel comme important vos enfants non plus n'y penseront pas.

5- vous n'abandonnerez pas.
Même dans les mauvais jours. Même ce jour où les maths prendront 4h et où tout le monde finira en pleurs. Même si vous êtes malade. Même si vous pensez être en échec. Même quand l'école vous tentera. Vous avez été appelée pour ça. Vous êtes équipée pour. Il n'y a pas de travail plus important. Vous pouvez le faire et le faire bien.

6- vous apprendrez à dire non.
Vous ne pouvez pas sacrifier votre santé mentale, votre famille, et votre IEF contre une nouvelle opportunité de volontariat supplémentaire. Ou une nouvelle activité personnelle. Ou une mission pour l'Eglise. Si vous cherchez une bonne recette de "burn out", prendre trop de "parfaites opportunités" est juste un bon moyen d'y arriver. Votre IEF doit être votre priorité ce qui signifie de certaines autres activités devront attendre.

7- vous mettrez votre mariage en premier. 
En tant que mère en IEF, c'est très facile de tomber dans le piège de "l'instruction tout le temps". Bien que votre mari est (je l'espère) un grand supporter de votre choix dIEF, il voudra pouvoir parler aussi d'autres choses que du dernier manuel choisi ou de la dernière sortie éducative. Il a besoin de sa femme, et sincèrement, vous avez besoin de votre mari. Vous étiez sa femme avant d'être une maman IEF et vous ne devez pas perdre de vue ce rôle aimé.

8- vous apprendrez que parfois, moyen est assez bien.
Répétez après moi, "la perfection n'existe pas". On continue. Il n'y a pas d'enfant parfait. Il n'y a pas de méthode parfaite. Il n'y a pas d'emploi du temps parfait. Il.n'y à simplement pas d'ief parfait. Si votre attente est la perfection, faite à vous même et à vos enfants une grosse faveur en apprenant à apprécier le "c'est assez bien".

9- vous serez d'abord maman.
Parfois vos enfants auront juste besoin de Maman. Pas Maman Professeur. Juste Maman. Reconnaissez ces moment où il faudra enlever le chapeau de prof et simplement être leur maman.

10- vous devrez croire dans le plan de Dieu.
Ne doutez jamais une seconde du fait que Dieu vous à amener à l'IEF pour vos enfants. Il vous à appeler car Il savait qu'il n'y avait personne de mieux qualifier pour instruire vos enfants. Il vous confié cette grâce, pas parce qu'Il savait que vous alliez le faire, mais parce qu'Il voulait que vous vous reposiez sur Lui sur ce chemin. Il a un plan, et même les jours ou nous ne pouvons pas le voir, c'est un bon plan.



Comme vous pouvez le voir c'est très (très! ) orienter chrétien, comme une bonne partie des blogs américains, où la Foi prend une part très importante dans leurs vies quotidienne.
Néanmoins ces idées restent bonnes ! Ma préférée étant la 4, j'ai mit du temps avant de le réaliser mais en effet, prendre soin de soi même en premier permet de mieux prendre soin des autres ensuite !
La première est valable même sans faire ce choix d'instruction ;)
La 6eme est celle que je nuancerais le plus, s'il ne faut pas "trop" en faire, il faut quand même faire attention à avoir quelques activités qui nous permettrons de nous y épanouir en dehors des classiques rôles épouse/maman/prof 


Et vous? Quelle proposition vous semble indispensable ? Ou au contraire complément absurde ?
Qu'est ce qui serait dans votre liste de 10 commandements?

mercredi 14 juin 2017

programmons un peu ...

L'année se termine (déjà ou enfin au choix :) ) et il faut (déjà) songer à l'année prochaine !

En effet, si l'année se passe très vite, les vacances d'été elles sont souvent bien trop courtes ;)

Pour le moment pas de changements au programme: les enfants restent un an de plus à la maison ! En effet l'Instruction En Famille se passe bien et ils n'ont toujours pas envie de retrouver le système "classique" ! Ça nous permettra de plus de caser les différents suivis bien plus facilement qu'avec une "contrainte" scolaire !
Je prépare donc notre 3eme année d'IEF, avec un petit élève supplémentaire car Thomas aura 3 ans en juillet et il est déjà très demandeur d'activités "comme les grands" ! Même si pour lui ça reste principalement par le jeu qu'il va apprendre il demande déjà des feuilles, des cahiers et des crayons pour faire son "ta-aille" 💖

Alors du coup comment ça va se passer :




Thomas (3 ans, niveau PS)

mini charmeur


Ce tout petit bonhomme n'aura aucune obligation de travail, ni par jour ni par semaine ! J'ai un document de "suivi" qui me permettra de voir un peu à l'avance ce que je peux lui proposer et d'évaluer ses compétences, mais ça reste de l'informel et du jeu en premier lieu !
mine de rien, la motricité fine se développe aussi là !

La pédagogie Montessori est la base indispensable pour ces premières années (selon moi ;)  ) et le matériel déjà présent à la maison suffira !




ça c'est la classe de ma copine Marie, mais j'ai tout ce matériel à la maison aussi !

Entre les jouets, jeux de société et le matériel Montessori, ses journées devraient être déjà bien remplies ! Je pense compléter avec quelques cahiers d'activités aux effigies de ses héros préférés (dont il raffole déjà, il a deux cahiers de travail de Toute Petite Section plus un cahier de coloriage, deux de ces ouvrages étant "Pat' Patrouille" 😇 )
et oui: il est gaucher !!!!
Bref, il sera bien occupé !  En activité "périscolaire" il participera comme ses frères aux sorties à la ludothèque et à la médiathèque, et en grande nouveauté il devrait découvrir le centre de loisirs ! Enfin, du coté des animations, ça le changera du côté administratif qu'il fréquentait avec moi depuis sa naissance  :D




Clément (7 ans 1/2, niveau CE2)

mini ouistiti hyperactif :)
Ce bonhomme là carbure, vraiment, mais il a un soucis d'attention qui l'empêche d'atteindre sa vitesse de croisière ... Du coup on va suivre notre petit bout de chemin, à son rythme !

En mathématiques je reste sur l'excellent support que représente "la méthode Singapour" ! Le manuel de cours ET les cahiers d’exercices (les deux étant indispensable à mon sens, le premier pour les leçons et leurs explications qui permettent de comprendre les notions et les seconds pour la répétition des calculs, ce qui permet de bien intégrer les notions). Je complète toujours avec divers ateliers Montessori pour aider certains passages qui seraient "moins faciles". Il avance vite et bien, les maths semblent très naturels chez lui et je pense que sans efforts il finira vite le niveau CE2.

manuel de cours Singapour
En français c'est toujours un peu compliqué, cette année il travaille bien avec les cahiers "les petits devoirs", mais l'écrit reste problématique. Il a reprit les cahiers de travail de l'écriture de la méthode Dumont et j'espère qu'un prochain suivi régulier avec la psychomotricienne permettra de résoudre certaines difficultés. Je continuerais d'écrire pour lui lorsque ça sera nécessaire !
Du coup je pense continuer les cahiers Dumont pour l'écriture, et "les petits devoirs" pour les notions générales en grammaire et orthographe. Il retient bien mais son déficit de l'attention l'empêche parfois de restituer correctement, il n'est donc pas question d'aller trop vite dans cette matière !

En lecture on poursuit les histoires de "Picouic et Tigrelin" qui après avoir traversés la France vont découvrir l'Europe !

la méthode Dumont
on sent la difficulté ...
9782916788326
9782916788104


En histoire nous continuons notre progression linéaire, avec comme base le livre de La Librairie Des Écoles. Certains passages sont approfondis sur plusieurs mois, selon l'intérêt des enfants? De nombreux documentaires et livres divers viendront étoffer nos apprentissages.

Manuel d’histoire de France – CM1 CM2

La géographie se présente de la même façon, un manuel de La Librairie Des Écoles et beaucoup de manipulation Montessori.
Manuel de géographie CM1 – CM2

L'anglais se fait de différentes façons, je mélange supports écrits, oraux et vidéos, et ils ont même un jeu de DS pour ça ! 

La Découverte Du Monde (sciences surtout, mais aussi arts et musiques) se fait souvent à base de documentaire, ou des coffrets de "jeux" scientifiques. L'art se base sur des livres et cette année je pense instaurer une classe de musique avec de la flûte irlandaise. C'est un instrument qui peut être assez mélodieux et qui demande peu d'effort d'apprentissage (et pas du tout de solfège). Ça conviendra très bien à nos petits mélomanes, et peut être même à nos oreilles au bout d'un certain moment :)



Pour organiser tout ça je vais rester avec nos "contrats à la semaine", qui fonctionnent très bien cette année ! les matières ont chacune un nombre de sessions obligatoire par semaine, les enfants ont chacun un nombre de leçons obligatoire par jour et il faut qu'à la fin de la semaine tout soit rempli !
Il y a toujours une motivation particulière (un temps d'écran chaque jour et du temps supplémentaire pour le week-end) qui les aide à tenir. Et il y a aussi une case "Tâche d'Intérêt Commun", à savoir qu'ils doivent faire au moins 2 choses pour aider dans la maison, chaque jour.


tableaux bien remplis !


Voilà pour ces deux là ! Le programme de l'ainé étant un poil plus compliqué, il fera l'objet d'un billet à lui tout seul :)




Et chez les IEF, les programmations sont finies? En cours? Reportées ?

mardi 13 juin 2017

instantanés ....

instantanés de vie, de plaisirs, de partages ....

 
voilà en quelques images nos dernières semaines ...

comme d'habitude le temps semble s'écouler bien trop vite, l'été est déjà à nos portes, les fins de cahiers sont proches .... le programme estival se peaufine ....  déjà ....

mais il faut aussi préparer l'année prochaine, ça sera l'objet de prochains billets :)

profiter de la vie qui nous est donnée, voilà mon crédo pour les prochains mois ...

alors: profitez vous aussi !





rester assis? pourquoi ???


leçon d'anglais en famille

petite pause que l'on aurait bien évités !

atelier pizza
les Gaminades à Montmoreau tous les premier week-ends de juin, un plaisir à chaque fois !

la casqette rouge: Maxime en pleine leçon de décollage de fusées à eau


Thomas à l'atelier peinture



petit homme aux travaux des grands

on installe les quartiers d'été

sans oublier le travail pour autant !!!

jeudi 11 mai 2017

travailler et instruire ses enfants en famille



De temps en temps se pose la question du travail rémunéré (oui parce que bon, être à la maison ne signifie pas rester à rien faire n'est ce pas ;) c'est une somme de travail tout aussi importante, bien que non reconnue ... mais c'est un autre débat 😇  ).
Attention je ne parle pas de "juste" se libérer du temps pour penser un peu à autre chose, ce qui serait plutôt de l'ordre du bénévolat associatif ou des activités extérieures diverses comme du sport ou des loisirs créatifs. Ce temps de "loisirs" est essentiel à maintenir je pense, pour permettre de faire "autre chose" et sortir un peu de la routine "école, maison, dodo", pour voir du monde et continuer à découvrir des choses! Ce temps pour moi représente une soupape de sécurité, et même si parfois c'est contraignant (je pense ici aux engagements associatifs) c'est vraiment une bonne chose à avoir, dans la limite du raisonnable bien évidement !



Est-ce possible de conjuguer instruction en famille ET travail ?

Selon l'emploi, on pourrait dire que oui, mais ça sera compliqué !  Un mi-temps par exemple pose la question du mode de garde de l'enfant pendant cette absence du domicile ... Un emploi "depuis la maison" posera la question de l'organisation du planning familiale pour bien gérer les différentes casquettes. Un temps plein à l'extérieur et une maison à gérer n'est déjà pas chose aisée, ajouter à cela la trentaine d'heures nécessaires à l'instruction des enfants (entre séances de travail et temps de préparation) me semble impossible (mais ce n'est que mon opinion personnelle). Il s'agira alors de confier les enfants et/ou leurs instruction à quelqu'un d'autre à nouveau (ce qui est souvent utilisé comme argument "contre" l'école à qui il ne faudrait pas confier nos enfants aussi longtemps et aussi jeunes ... ou est la logique?).


Dans notre foyer nous avons la chance de ne pas avoir cette pression financière qui fait que le seul salaire paternel suffit à faire vivre une famille de 5. Sans trop chichis et sans avancer les travaux qui restent à faire dans la maison à grande vitesse, mais sans pour autant ne manger que des pâtes sans beurre. Mais si la situation devait changer il est vrai que mon choix d'instruire nos enfants à la maison serait le premier à être remit en cause de façon à ce que je puisse avoir du temps pour gagner de l'argent à l'extérieur de la maison.

Même mon travail d'assistante maternelle (avant mon congé parental actuel) me semble parfois compliqué à reprendre avec notre nouvelle organisation. J'y verrais beaucoup de points positifs (présence d'autres enfants avec les miens, légère rentrée financière - ne rêvez pas, ce n'est, sur mon secteur, pas suffisant pour vivre en tant que seul salaire) mais aussi beaucoup d'inconvénients (pour les parents employeurs qui auront peur que je délaisse un peu leur enfant au profit des miens, pour le temps "d'étude" de mes enfants qui sera du coup impacté par ma disponibilité plus limitée ...).
Avec des enfants en âge de la maternelle le questionnement ne serait pas le même, les activités pédagogiques peuvent être faites avec des bout'chous de 2 ans et avec des plus grands de 4 ans. Mais quand les aînés arrivent dans des niveaux "primaire" ça me semble bien plus compliqué.


J'ai parfois vu passer sur les réseaux sociaux, des parents (bien souvent les mères d'ailleurs, qui s'avèrent être à 90% responsable de l'instruction en famille) qui se disent : "je travaillerais à l'extérieur la journée et ferait cours aux enfants le soir" ...  Déjà se pose la question de "qui garde les enfants dans la journée du coup?" et surtout "est ce que le soir est le moment le plus adéquat pour les enfants pour apprendre, après une longue journée?"



Il me semble que la question essentielle à se poser est déjà "pourquoi je fait ce choix d'instruire mes enfants en famille", ensuite la seconde question sera "est ce que je peux matériellement le faire".

A partir de là les choix seront plus facile à prendre :)



et vous qu'en pensez-vous ?

samedi 6 mai 2017

Retour a Brighton ...


En novembre 2004 je découvrais la station balnéaire anglaise de Brighton, Est Sussex, England. 

Arrivant dans une charmante famille pour être leur jeune fille au pair pour quelques mois.
J'y ai finalement passé 3 ans, repartant en 2007 pour rejoindre mon fiancé en France.

Malgré la distance nous avons conservé de bon liens avec "ma seconde famille", ils sont venus nous voir en France, étaient invités à notre mariage .... Et c'est tout naturellement qu'ils nous ont invités à rester chez eux lors de nos vacances en Angleterre!

Que de souvenirs dans cette maison, que de bons moments passés ensemble ! J'étais ravie de faire découvrir tout ça aux enfants !!!

Voilà quelques photos de cette superbe ville, si anglaise et si internationale en même temps !


le fameux Brighon Pier, qui s'avance sur la mer

temple des jeux à sous




une fine équipe

même les petits sont heureux !
que déguster d'autre qu'un fish and chips, avec du vinaigre sur les frites et des "mushy peas" pour accompagner  :)


un premier parc de jeux: St Ann's Well

quiet time

the lanes

l'architecture est .... particulière



clock tower

le salon, qui n'a pas bougé en 10 ans


un magasin de caramels mous
mais qu'est ce que c'est ???


Brigton Pier

porte d'entrée comme je les aime !

mon ancienne chambre

avancée sur la mer

en contrebas: le port de plaisance